mercredi 30 octobre 2013

Consommer mieux

Les gens ne sont plus d'accord pour dépenser a tout-va, mais ne veulent pas se priver non plus... Sur internet ou dans votre quartier, il existe des solutions originales pour se faire plaisir sans se ruiner. Suivez nous...







Vêtements.
Bien s'habiller, la mode vintage sans se ruiner, les magasins KiloShop l'ont bien comprit. Leur devise, « choisissez, pesez, emportez ! ». C'est le retour des friperies ou la vente de vêtements d'occaz' se fait au poids. Dans le quartier du Marais, l'initiative a trouvé son public. "Les ventes sont en hausse constante", se réjouit Souhyla, une employée du magasin.
Dans le même registre, VideDressing. Les trésors dormant dans les dressings des uns y font le bonheur des autres : vêtements, accessoires de mode, produits de beauté sont revendus pour booster votre budget shopping et s’offrir de nouveaux articles à prix très attractifs. Ou encore KidiTroc, une plate-forme d’échange d’articles pour enfants de 0 à 12 ans. Une idée très originale, développée par deux papas.
Et aussi, les sites de vide-dressing (Vestiairecollective.com, Le-vide-dressing.fr) ; les sites de troc de vêtements pour enfants (Larmoiredespetits.comKiditroc.com) ; les " troc-partys " de Pretatroquer.fr.


Transport.
Évidemment il y a le covoiturage, où Covoiturage.fr (BlablaCar) est le leader du secteur en France. Depuis quelques mois, il faut payer les trajets à l'avance et verser une part au site. Un nouveau modèle économique qui ne plait pas à tout le monde, mais qui fiabilise le service rendu.
La voiture d’à coté ! C'est la déclinaison ultime du covoiturage. L'idée : louer la voiture d'un particulier, une requête dans une zone géographique donnée, une comparaison des tarifs (de 15 à plus de 100 euros par jour, de la Twingo à la BMW), un contact libre, l'agrément du " locataire " par le " loueur ", la réservation et, enfin, le rendez-vous pour prendre le véhicule. Le paiement s'effectue par l'intermédiaire du site, qui sécurise la transaction.
Autolib' pour les utilisations urbaines (seulement Paris, Lyon et Bordeaux pour le moment) à 5,50 euros l'heure pour 120 euros d'abonnement annuel. Ce pari à été lancé en 2011 par le groupe Bolloré et a dressé un bilan positif sur le bilan du service.




Alimentation.
Consommer local et de saison, sans aller faire le marché, c'est possible, et en un clic! Créée en 2001, l'Association pour le maintien d'une agriculture paysanne, les Amap proposent sur abonnement un panier imposé de produits saisonniers locaux, livré chaque semaine près de chez soi ; les paysans permettent de passer commande sur Internet et de retirer ses produits à un point de livraison fixé par plusieurs producteurs.
la Ruche qui dit oui ! Une entreprise "sociale et solidaire" créée en septembre 2011 - met en relation producteurs et consommateurs, et assure la gestion en ligne des paiements. En deux ans, 315 ruches de ce type ont ouvert en France, 115 sont en cours de lancement, 26000 clients s'y approvisionnent.


Voyages.
Les capitales européennes n'auront plus de secret pour vous. AirBnB un site américain est spécialisés dans la location de logement chez l'habitant à travers le monde. Cela permet de faire des économies par rapport aux hôtels, mais surtout d’être en contact avec les gens du coins. Il y a un très large choix, la possibilité de lire et d'écrire des commentaires pour se faire ou aider à se faire un avis sur les loueurs, et de nombreuses photos.
HomeForExchange.com est un site spécialisé dans l'échange de maisons en ligne. Leur mission est claire et simple : vous aider au mieux à trouver des partenaires avec qui échanger votre maison pour les vacances. En France, plus de 3600 maisons prêtes à échanger ! La version française du concept, est Trocmaison. Vous mettez votre annonces, vous envoyez et recevez des messages, et échangez votre maison pour les vacances. C'est très simple d’utilisation et franchement une bonne idée.




Pour passez une ou deux nuits gratuitement chez l'habitant, il y a le concept du Couchsurfing. Vous proposez votre sofa, ou un matelas pour accueillir des voyageurs, et en retour le site vous permet de voyager a votre tour. Un système de fiabilité des hôtes et des voyageurs a été mis en place.

Finances.
Charles Egly est le fondateur de Prêt d'union, premier site de prêts entre particuliers. Il explique :
Nous proposons une alternative au crédit bancaire traditionnel.
Nous mettons en relation directe, via Internet, des épargnants et des emprunteurs. Ces derniers ont ainsi accès facilement et rapidement à des prêts à la consommation, à taux fixes, et sur une durée prédéfinie. Les montants alloués - entre 3000 et 30000 euros, pour une moyenne de 9000 euros - peuvent être utilisés pour acheter une voiture, faire des travaux dans la maison, financer un voyage... Depuis notre création, en décembre 2011, 5 000 emprunteurs et 2 000 prêteurs ont déjà eu recours à nos services.

Finansemble.fr est un site d'achats groupés de produits financiers négociés avec les banques et compagnies d'assurances. Les conditions de ces offres s'améliorent avec le nombre de clients. Plus vous êtes nombreux, plus vous y gagnez ! Ils ne dépendent d'aucun établissement financier, contrairement à bon nombre de courtiers et comparateurs.
Et, pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, Groupon, les précurseurs en terme d'achats groupés. Sous le coup d'une offre de rachat par Google en 2011 pour près de 6 milliards de dollars (rien que ça!), le site a finalement préféré garder le contrôle. C'est dire si ses dirigeants croient en la solidité de leur bébé.

Retrouvez ces superbes lampes à petit prix sur le Boutique en ligne !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire