mercredi 4 septembre 2013

Son Augmentation



Quand et comment demander une augmentation de salaire, et sans tomber dans les pommes ?

Généralement, on demande une augmentation de salaire lors de son entretien annuel en juin et/ou décembre. Mais ce n’est pas franchement  le meilleur  moment, tout le monde les demande! Vous pouvez donc demander un rendez-vous en cours d’année, en le justifiant par exemple par rapport à votre date d’arrivée dans l’entreprise. Si vous êtes arrivée en avril, vous pouvez demander un entretien un an après et, à cette occasion, parler de la politique salariale de l’entreprise. D’une manière générale, on évite de demander une augmentation avant d'avoir un an dans la boite. Cela peut sembler simple à priori : il suffit de prendre rendez-vous, se rendre à son bureau, obtenir une réponse et repartir.
Mais en réalité, peu de personnes trouvent le courage de passer à l’acte et en éprouvent d’ailleurs quelques regrets… Voyons ça de plus près.






On se demande forcément comment formuler sa demande d’augmentation le jour venu. Evitez de dire agressivement "Je veux une augmentation", mais préférez des formules amenant le sujet comme "Comment sont évaluées mes performances ?", "Quelle est la politique salariale de l’entreprise ?", "Puis-je espérer voir mon salaire revu à la hausse ?"

La première règle et d’évaluer vos chances et d’arriver avec des arguments concrets. Avant toute demande, vous devez savoir si votre entreprise peut accorder des augmentations de salaire et pas uniquement à vous. Votre entreprise est-elle en train de traverser une période difficile? Y-a-t-il des périodes plus favorables ? Avez-vous contribué à l’amélioration des résultats positifs de votre entreprise ? Il est préférable de se renseigner sur la politique de votre entreprise et sur sa tendance économique avant de demander une augmentation. Inutile donc de demander une augmentation surréaliste dans l’espoir d’obtenir ce que vous vous étiez fixée. Soyez réaliste et raisonnable. Présentez vos différentes réussites de façon positive. Il faut le convaincre en vous appuyant sur des faits. Exposez vos points forts de manière courtoise et votre demande sera sans doute bien entendue. Et sachez qu’en entretien, c’est rarement le montant d’une augmentation qui est discuté, mais plutôt si une augmentation est envisageable ou pas. Si on vous demande quelle augmentation vous souhaitez, donnez une fourchette plutôt qu’un chiffre précis.

Il est important d’avoir un bon timing pour faire votre demande. Ainsi, n’allez pas voir le patron juste avant l’heure de manger. Attendez qu’il soit de bonne humeur, détendu et ouvert à la discussion. Arrivez positif ! Vous êtes sur le point de demander un avantage qui devrait vous rendre la vie meilleure, alors soyez enthousiaste. Ne demandez pas à tous vos collègues combien ils sont payés, pourquoi le système n’est pas optimal et juste, et ne parlez pas de votre mécontentement, ce n’est pas le moment.
Relativisez les choses, votre vie n’est pas en jeu.
Ne menacez pas votre patron de quitter l’entreprise si vous ne recevez pas d’augmentation. Cela aurait l’effet inverse. Avant de prendre des décisions radicales, réfléchissez bien aux conséquences.
Ne dites pas que vous avez besoin d’argent, mais parlez plutôt des multiples projets que vous pourriez développer et votre aptitude à travailler correctement, pour aboutir à des résultats de qualité.

Et pour finir, après l’entretien, envoyez un mail de remerciement, qui rendra les choses courtoises et officielles. Les paroles ne restent pas, les emails oui !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire